Hypnose spirituelle régressive À la rencontre de ton âme

Des questions sur l'hypnose régressive ?

Y'a-t-il des risques dans cette pratique ?

Non, le processus est tout à fait sécuritaire.

Tout d’abord, il est impossible de rester “coincé” en état d’hypnose.

Deuxièmement, nous travaillons en collaboration étroite avec votre Conscience Supérieure, cette partie de vous qui sait tout à votre sujet. Celle-ci sait exactement à quelle information vous devez accéder. Vous ne recevrez que ce qui est juste et bénéfique pour vous au moment de votre session.

Enfin, peu importe l’expérience que vous vivrez, je m’assurerai que votre expérience est bien intégrée, toujours dans la douceur et la bienveillance.

Même si cela est rare, il peut arriver, lors de sessions particulièrement intenses, que la personne ressente de la fatigue, un mal de tête ou de légers inconforts physiques temporaires après la session. C’est un travail qui se fait en profondeur et qui peut être exigeant pour le corps au niveau énergétique. Si cela survient, rassurez-vous, c’est temporaire et vous retrouverez votre état normal dans les heures suivantes.

Est-ce que cela peut fonctionner avec tout le monde ?

L’état d’hypnose est tout à fait naturel, et chacun de nous y accède naturellement plusieurs fois par jour sans même s’en rendre compte : rêveries, pensées, imagination, état d’endormissement…

Il s’agit simplement d’accéder à un état de conscience modifié qui est entièrement naturel et qui peut être facilité par des pratiques comme la méditation ou la sophrologie.

Cependant, il est vrai que certaines personnes ont plus de facilités que d’autres à entrer dans cet état. Avec un entraînement régulier, vous pouvez augmenter votre réceptivité afin de percevoir davantage et d’accéder à plus d’informations. C’est à cela que servent les 2 méditations guidées que je vous fournis lors de votre prise de rendez-vous.

Faut-il être une personne spirituelle ou croire en la réincarnation pour effectuer une séance d’hypnose spirituelle de régression ?

Non, ce n’est pas obligatoire.

Cependant il est important d’avoir une ouverture d’esprit et une approche honnête et sincère.

Si une personne est convaincue que la réincarnation n’existe pas et n’est pas ouverte à remettre en question cette conviction, il y a de fortes chances qu’elle ne s’abandonne pas au processus et à ce qui va émerger en elle afin de préserver sa conviction initiale.

Bien que la curiosité puisse être une motivation entendable, le sujet doit surtout être animé d’un sincère désir de grandir et de cheminer grâce à son expérience.

Dans cette perspective, sans être fondée dans une croyance ou une religion quelconque, il s’agit tout de même d’une démarche à caractère sacré, et non pas d’une expérience de tourisme spirituel.

Quelle est la différence entre une séance en personne et une séance en ligne ?

Il n’y a quasiment pas de différence, si ce n’est votre aisance à vous adapter à l’outil en ligne. Les éléments les plus importants à prendre en considération lorsque vous choisirez entre une séance en ligne et une séance en présentiel sont votre niveau de confort ainsi que votre expérience vis à vis des outils digitaux.

Est-ce que je peux choisir la vie antérieure que je souhaite visiter ?

Non, vous ne choisissez pas ! C’est votre Conscience Supérieure qui vous amène là où il est utile et bénéfique pour vous d’aller. Cela sera quoi qu’il en soit dans une vie antérieure qui a de l’influence sur votre incarnation présente, afin de vous aider à comprendre et libérer certains blocages.

Qu'est-ce que je vais « voir » ?

On pourrait plutôt parler de sensorialisation.  Vous allez en effet vous servir de tous vos “sens” : visuel, olfactif, tactile, sonore, gustatif, et même utiliser vos ressentis, vos intuitions et vos émotions. 

Vous ne percevrez pas forcément de scènes “vivantes”, et parfois, il est même possible qu’il ne se passe pas grand-chose…

Les émotions et ressentis peuvent parfois être forts, mais si c’est le cas, ils seront toujours riches en apprentissages et en libération.

Est-ce que je vais visiter une vie entière ?

Non, nous explorons quelques scènes significatives de la vie passée dans laquelle votre Conscience Supérieure vous a amené(e) avant de nous connecter à cette dernière pour obtenir les informations et apprentissages à comprendre.

Parfois, il arrive que certaines personnes accèdent à plusieurs vies antérieures dans une même séance.

Régresser dans l'entre 2 vies ça veut dire « dans ma mort » ?

On pourrait dire cela, oui !

Pour vous rendre dans l’entre 2 vies, nous passons d’abord par une courte visite de vie antérieure afin de vous amener au processus de mort physique du personnage que vous avez été, et à la sortie de l’âme de son corps. Rassurez-vous, cela se fait en toute sécurité et je vous accompagne et vous sécurise toujours en douceur et dans la bienveillance en cas d’émotion intense.

Ensuite votre âme rejoint un espace-temps différent de notre plan terrestre, où elle effectue divers “travaux” spirituels : bilan de la vie écoulée, compréhension des apprentissages, guérison des blessures, repos éventuel, et définition d’un nouveau plan de vie avec l’aide de ses guides.

Dans cet entre 2 vies, vous aurez la possibilité de connecter avec des Êtres de Lumière, des proches décédés, votre Guide Spirituel ou vos “petits guides”, votre Ange Gardien, etc. Bien d’autres rencontres et expériences sont possibles dans ce merveilleux espace !

Cependant, vous n’aurez accès qu’à ce que votre Conscience Supérieure aura choisi de vous montrer selon l’intérêt que ces informations ont au regard de votre incarnation présente.

Qu’arrive-t-il si je n’accède pas à des mémoires de vies antérieures pendant ma session ?

Si vous avez bien pris le temps d’écouter à plusieurs reprises les méditations de préparation que je vous fournis en amont de votre séance, il y a très peu de chance que vous n’accédiez à aucune information. 

Toutefois si le cas devait se présenter, sachez que l’impossibilité d’accéder à une vie antérieure peut être due à une résistance quelconque ou encore à des raisons de maturité de l’âme par rapport au processus (la Conscience Supérieure ou un Guide peut décider que ce n’est pas le bon moment d’accéder à une vie antérieure).

Quoi qu’il en soit, je dispose d’un panel de techniques différentes qui me permettent d’effectuer un travail bénéfique pour votre bien être global en tant qu’âme et en lien avec vos objectifs initiaux.

Comment savoir si ce qui émerge en moi est vraiment le souvenir d’une vie antérieure ?

Tout est une question de ressenti, et le plus important pour vous est de surtout lâcher prise avec votre mental et vous faire entièrement confiance sur ce que vous percevez comme informations, sans douter ou analyser.

Les informations perçues au cours de la session résonneront en vous pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines ou mois après votre expérience. Et ceci est d’autant plus renforcé lorsque les liens sont faits entre les informations reçues pendant votre séance et votre vie actuelle.

Même si cela est plutôt rare, il arrive parfois que la Conscience Supérieure choisisse de communiquer des informations sous forme de métaphores.

Dans tous les cas, il est important de traiter le contenu de l’expérience avec le plus grand respect et intérêt. Il y a toujours une raison pour laquelle vous vivez telle expérience plutôt qu’une autre. Le plus important reste le potentiel bénéfique qu’elle vous offre en termes d’apprentissages et de développement spirituel.

Suis-je hypnotisable ?

L’état d’hypnose est tout à fait naturel, et chacun de nous y accède naturellement plusieurs fois par jour sans même s’en rendre compte : rêveries, pensées, imagination, état d’endormissement… Il y a donc toutes les chances que vous accédiez à l’état d’hypnose facilement grâce à l’induction en début de séance qui vous aidera à détendre votre corps et votre esprit. Vous aurez d’autant plus de facilité à accéder à cette détente grâce aux méditations guidées que je vous fournis avant votre session.

Y a-t-il des contre-indications à la pratique de l'hypnose régressive ?

N’étant ni psychologue ni psychiatre, je ne peux pas accompagner les personnes ayant des défis en termes de santé mentale ou encore des troubles de la personnalité tels que les troubles de l’anxiété (troubles anxieux, obsessionnels-compulsifs), les troubles de l’humeur (dépression, dysthymie, troubles bipolaires) et les psychoses (schizophrénie, paranoïa, manies et autres troubles psychotiques).

Pour les personnes présentant ce type de troubles je vous invite à contacter un praticien disposant également d’une formation médicale ou d’une formation en psychologie. Ces praticiens sont les mieux placés pour vous aider à déterminer le bien-fondé d’une telle démarche.

Retrouvez moi sur

Vous n'avez pas l'autorisation de copier cette page